4. Mon expertise sur la corruption judiciaire

En septembre 2005, je présentais un premier rapport sur l’étude de la corruption dans le cadre de mes études de deuxième cycle à l’École nationale d’administration publique. Cette étude était réalisée en collaboration avec la Didacthèque internationale, une organisation financée en partie par l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Plus précisément, le processus d’intégration des pratiques de saine gestion et de bonne gouvernance au sein de l’appareil gouvernementale fédérale mexicain était à l’étude. La collecte de données avait été faite en sol mexicain sous la supervision du corps professoral de l’Instituto Nacional de Administración Pública.

En 2006, après la maîtrise, et avant d’entreprendre des études en droit à l’Université Laval, j’occupe un poste d’agent de recherche à L’Observatoire de l’administration publique. Entre 2007 et 2009, dans le cadre de mes études en droit à l’Université Laval, j’effectue deux recherches dirigées, une sur « Le contrat de transaction et ses motifs d’annulation » et la seconde, sur « La responsabilité professionnelle de l’avocat à l’égard de son client ».

Fort de mes acquis, je m’aventure maintenant seul dans les dessous du milieu de la corruption judiciaire québécois. À ma plus grande surprise, c’est en travaillant sur mon un recours en nullité du règlement hors cour contre mon ancien avocat et le diocèse de Québec que le coté sombre de la justice québécoise que je ne connaissais pas s’est ouvert à moi. Après presque six années de collectes de données comprenant des enregistrements audio et vidéo et des dossiers judiciaires décortiqués, je communique enfin mes découvertes dans les chapitres qui suivent.

Je démontre l’existence d’un groupe illicite et structuré formé d’adeptes de la corruption judiciaire qui gravite à l’intérieur de l’appareil judiciaire québécois. Ce groupe, composé d’une cinquantaine d’individus corrompus protègent, entre autres, les intérêts de l’ARCHEVÊCHÉ de Québec et les adeptes de la corruption judiciaire qui sont impliquées dans le camouflage de scandales sexuels.

La première partie de mon livre vise à ouvrir les yeux des Québécois sur ce qu’est la corruption judiciaire. À l’aide de la documentation disponible en provenance des ONG qui luttent contre la corruption judiciaire dans le monde, je fais des liens avec ce qui est rapporté dans l’actualité québécoise et je dresse un portrait de la réalité québécoise en matière de corruption judiciaire. Ceux qui apprécient se forger une opinion en se renseignant sur les dessous d’une situation donnée seront friands des analogies utilisées pour imager ce qui se trouve sous la pointe de l’iceberg de la corruption judiciaire au Québec.

Les amateurs de droit, d’égalité et de justice trouveront leur compte dans la deuxième partie du présent ouvrage. Publiquement et ouvertement, je lève le voile sur l’existence d’une faction corrompue qui gravite à l’intérieur même de notre système judiciaire et j’identifie ses membres par leurs noms. Le lecteur sera outré d’apprendre que parmi ceux qui sont dénoncés se trouvent les individus les moins soupçonnés d’être des adeptes de la corruption judiciaire.

ÉTAT DES LIEUX : À QUELQUES PAS D’UNE RÉVOLUTION?

1.  Le ras-le-bol des Québécois en matière de corruption
2 . Identification des adeptes de la corruption judiciaire au Québec
3 . Les Québécois portent un dur coup au premier pilier de la corruption judiciaire : Le PLQ
4.  Mon expertise sur la corruption judiciaire
5.  Unir nos forces pour une commission d’enquête sur la corruption judiciaire

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s